Manger Local

Pourquoi manger local ?

  • Préserver un terroir avec toutes ses saveurs et pérenniser un savoir-faire que des femmes et des hommes ont mis du cœur à l’ouvrage à développer à travers le temps.
  • Conserver la biodiversité animale et végétale
  • Développer l’économie locale en encourageant la production alimentaire près de chez soi et par la suite en créant des emplois
  • Connaitre l’origine du produit
  • Respecter la saisonnalité
  • Diminuer l’impact carbone en consommant des produits locaux et de saison qui n’ont pas voyagé à travers le monde.
De nombreux sites existent pour permettre aux consommateurs et aux restaurateurs  de trouver un producteur ou un magasin de producteur près de chez soi.

 Parmi ces sites, on retrouve :

  • Des annuaires qui répertorient certains producteurs locaux, proposant des produits frais comme la viande, le fromage, le miel, des œufs, des fruits et légumes comme ” locavor ” et le site ” consommer local “, ou ” acheter à la source “.

https://locavor.fr/

http://consommer-local.fr/

http://www.acheteralasource.com/

  • Des associations comme les AMAP (association pour le maintien paysan) et ” Le Jardin de Cocagne ” qui regroupent des exploitations bio et ont l’obligation de respecter un cahier des charges sur l’agriculture biologique et sur l’agriculture paysanne pour les AMAP.

Chaque semaine un panier de fruits et légumes, viande, vin, en BIO est préparé par l’exploitant pour ses clients, la vente peut se faire directement à la ferme ou dans un magasin regroupant plusieurs producteurs. Cela fonctionne par abonnement. Le consommateur notamment pour le système d’AMAP doit s’engager à acheter les produits fermiers d’une à deux saisons.

Le Jardin de Cocagne possède une autre démarche d’insertion sociale et professionnelle en accueillant des personnes rencontrant des situations précaires au niveau personnel, social et ou professionnel. L’objectif est de leur redonner l’opportunité de se réinsérer dans la vie active et de développer aussi des projets personnels.

http://www.reseau-amap.org/

http://www.jardinsdecocagnemidipyrenees.org/

  •  Des start-up avec ” La ruche qui dit oui ” c’est commander en ligne puis récupérer une fois par semaine dans un local près de chez soi des produits fermiers (fruits et légumes, pains, fromages , viandes…).            

https://jechoisis.laruchequiditoui.fr

  • Les Livraisons de box repas  avec ” rutabago ” chaque semaine à domicile: ce sont des boîtes de produits BIO frais, locaux à livrées directement dans toute la France.

 Un petit plus, des recettes sont proposées sur le site.

https://rutabago.com/

  •  Les Livraisons de Paniers je peux citer le site “Cap local”, qui regroupe plusieurs producteurs de la région Toulousaine en agriculture raisonnée et biologique. Cette plateforme permet de commander en ligne et de se faire livrer à domicile ou sur votre lieu de travail pour le moment uniquement dans Toulouse et son agglomération.                                                                                                       

Des producteurs indépendants se lancent également dans la livraison de paniers comme ” les paniers de Saint Martin “, un producteur de l’Hérault en agriculture raisonnée. Il vend et livre sa propre production dans une partie du département. 

https://www.cap-local.fr/  

https://www.lespaniersdesaintmartin.fr 

  • Les ” drive-fermiers “ dont le drive de la chambre d’agriculture où il faut s’inscrire en ligne, commander des produits locaux frais de différentes formes d’agricultures des producteurs membre de cette marque et récupérer sa marchandise en fin de semaine.

De nombreux drive fermiers se sont créés dans chaque département français.

http://www.drive-fermier-82.fr/

http://www.drive-fermier.fr/33/

  • Le réseau comme ” bienvenue à la ferme”, qui fut créé par la chambre d’agriculture, référence sur leur site internet des producteurs locaux raisonnés et BIO qui doivent respecter un cahier des charges et proposent de la vente de produits fermiers directement sur l’exploitation. 

http://www.bienvenue-a-la-ferme.com

  • Les Marchés de producteurs comme la marque de la chambre d’agriculture qui se nomme ” marché des producteurs de Pays “. Il répertorie les marchés de producteurs locaux. Depuis des siècles les marchés des villes et des villages ont toujours la côte car des producteurs locaux peuvent exposer leurs produits une à plusieurs fois par semaine également lors des marchés gourmands, ou en plus les produits peuvent être dégustés sur place.

Il faut se renseigner à la mairie ou à l’office de tourisme de sa ville ou de son village pour connaitre le lieu et la date de cette manifestation.

http://www.marches-producteurs.com/

  •  Les indépendants qui vendent à la ferme leurs productions de viande, huile d’olives fruits et légumes en agriculture raisonnée, biologique, biodynamique. Renseignez vous dans votre village, où ces exploitations sont indiquées par des panneaux au bord des routes.
  • Les grandes surfaces ont compris la demande du consommateur en s’adaptant: elles proposent elles aussi des produits de producteurs locaux comme par exemple Intermarché Lunel dans l’Hérault.

Ce magasin propose certains produits de producteurs locaux comme, le melon, la salade, la fraise, le poisson en affichant même le nom du chef d’exploitation et un descriptif.

Afin de nous aider aux mieux dans nos démarches de Manger local et de Saison, des calendriers, des affiches … sont disponibles pour nous aider à faire nos courses en fonction des saisons, je peux citer notamment Claire Sophie Pissenlit. Cette illustratrice et graphiste en freelance vend en ligne ses créations originales, ludiques et pratiques pour nous aider à consommer des produits de saison.

Le site Manger bouger propose aussi un calendrier par saison et non par mois, des produits à consommer.

https://www.etsy.com/fr/shop/AuPissenlit

http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux/Vos-outils/Calendrier-de-saison2

Les solutions sont nombreuses, je propose dans cet article une liste non exhaustive. À nous, consommateur de choisir la solution qui nous convient le mieux. « Manger mieux, manger sainement, et respecter le travail humain et l’environnement »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *