Les origines des fruits et légumes

Cette carte retrace l’origine de certains fruits et légumes que nous consommons…

Savez-vous où a été découvert la première carotte, le premier kiwi, ou la première pomme ?

Avaient-ils la même forme qu’aujourd’hui ?

Comment les variétés ont-elles évolué ?

Ce sont des questions que l’on peut se poser lorsque l’on commence à aborder ce sujet.

En effet il est difficile d’imaginer que les fruits et légumes que nous mangeons possèdent une origine lointaine et une génétique différente. Ces fruits et légumes ont été rapportés d’Asie, d’Amérique, d’Afrique par des explorateurs. Christophe Colomb, par exemple, a contribué lors de la découverte de l’Amérique à introduire de nombreux fruits et légumes en Europe.

Au commencement, les fruits et légumes étaient présents dans la nature de manière « sauvage ». Les hommes ont petit à petit cultivé ces espèces pour se nourrir. De nouvelles variétés sont apparues de manière « accidentelle » par pollinisation naturelle réalisée par les insectes comme les abeilles, les bourdons, les papillons… et d’autres par la main de l’homme avec l’agriculture.

Chaque plante, chaque graine importée en Europe ont dû s’adapter à un nouveau terroir, à un nouveau climat, à une nouvelle biodiversité. Pour cela, d’un point de vue génétique, de nouvelles formes, textures, et goût sont apparus. Les plantes se sont modifiées, car les conditions climatiques et celles du sol sont différentes de leurs pays d’origine. Elles ont dû se transformer pour trouver un nouvel équilibre et se développer correctement.

La forme, la texture et le goût ont énormément changé depuis la première découverte de certains fruits et légumes.

Voici quelques exemples d’aliments importés, il y a de nombreuses années en Europe :

– La fraise rouge que nous mangeons aujourd’hui vient d’Amérique latine ; elle était blanche à l’origine. Lors de son implantation en Europe par des conquistadors vers 1740, la fraise  blanche est devenue rouge suite à un croisement involontaire, par pollinisation  naturelle.

– Les premières traces d’aubergines découvertes révèlent une forme totalement différente, moins longue que celles d’aujourd’hui.

– La tomate, connue pour sa couleur rouge et sa forme ronde principalement, avait une forme plus petite comme la tomate cerise et a été découverte en Amérique latine.

La main de l’homme, avec la création de semences hybrides pour l’agriculture, a créé des variétés avec des goûts ou des textures différentes de celles de l’origine comme la pastèque qui possède de moins en moins de pépins afin de plaire aux consommateurs.

On peut se poser la question : Dans plusieurs années, suite au réchauffement climatique, certaines zones de productions risquent de changer, mais également des nouveaux goûts, textures, apparences de certains fruits ou légumes apparaître ou disparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *