Les mini-pousses - étoile gourmande - cœur d'artichaut

Cœur d’artichaut

Semence bio ou non traitée.
Culture en serres non chauffées dans le Gard en petite Camargue.

Tout savoir sur les artichauts

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut est une plante vivace cultivée comme bisannuelle. En France, il a été popularisé au XVIIe siècle par Catherine de Médicis qui en raffolait.

Sa culture est exigeante. L’artichaut demande à être planté dans un sol riche, profond et bien drainé, si possible dans un endroit ensoleillé à l’abri des vents. La plante ne supportera pas des températures inférieures à -5°.

Pour bien cultiver l’artichaut, le climat doit donc être doux et le plant doit être protégé en hiver.

On consomme le capitule avant qu’il ne parvienne à maturité (la floraison) : les bractées (les feuilles) à la base charnue, et le réceptacle floral (le cœur ou le fond de l’artichaut).

 

Plante vivace

Un cycle de + de 2 ans

Comment me cuisiner ?

Entier, l’artichaut peut se consommer cuit à l’eau, à la vapeur, braisé ou au four. On le mange chaud, tiède ou froid accompagnée de mayonnaise ou d’une vinaigrette, ou encore nappé de sauce béchamel.

Le cœur, souvent mis en conserve, peut se consommer mariné, en salade ou en accompagnement. Frais, le cœur de l’artichaut sera excellent farci.

Certaines variétés d’artichauts violets italiens se mangent crues, tranchées finement, avec du sel, de l’huile d’olive et un jus de citron.

L’expression « avoir un cœur d’artichaut » vient de l’expression « avoir un cœur d’art du chaud » qui désignait les personnes faibles du cœur.

L’expression tire ses origines des forgerons dont le travail était reconnu en Europe comme « l’art du chaud » et qui souvent étaient victimes d’insuffisance cardiaque provoquant des morts soudaines.

À vos plants, prêt(e) ?
faites pousser !