Les mini-pousses - la familia'marante

La familia’marante

Semence bio ou non traitée.
Culture en serres non chauffées dans le Gard en petite Camargue.

Pourquoi la familia’marante

Nous vous faisons découvrir ici des variétés de la famille des amarantacées.

Qu’est-ce que les amarantacées ?

Les amarantacées peuvent être des arbustes ou des plantes herbacées annuelles ou vivaces, des plantes ornementales ou cultivées. Ces plantes sont largement répandues dans les régions tempérées ou tropicales.

La famille des amarantacées au sens large englobe les chénopodiacées, dans la nouvelle classification des plantes.

 

les-mini-pousses-photo-la-familiamaranthe

Notre gamme d’amarantacées :

 

Amarante

 

L’amarante est une plante herbacée annuelle robuste originaire d’Amérique du Sud. Les Incas, les Mayas et les Aztèques la cultivaient comme une céréale et consommaient ses graines pour leurs propriétés nutritives.

Les graines étaient consommées sous forme de farine ou grillées comme du maïs, les tiges et les feuilles comme légumes verts.

Ses fleurs très petites, de couleur  pourpre , forment de longs plumets très serrés, qui retombent en panache. Ces fleurs sont dites en « queue de renard ».

Aujourd’hui les feuilles se consomment jeunes comme les épinards.

Les plants d’amarante demandent une exposition ensoleillée dans un sol meuble et humide. Très bonne pour l’entretien du sol, l’amarante bien qu’étant une plante annuelle se ressèmera toute seule pour l’année suivante.

Arroche  

 

Cultivée au Moyen-âge comme plante potagère, elle était très populaire en Europe centrale. Elle est aujourd’hui beaucoup moins cultivée.

L’arroche est une plante ancienne qui peut mesurer jusqu’à 2 mètres de haut.

Lors des chaleurs de l’été, le pied de la plante doit être paillé pour rester au frais.

Plante herbacée annuelle, on peut consommer ses jeunes feuilles crues en salade ou bien cuites, comme des épinards. On récolte les feuilles en fonction des besoins.

L’arroche se plante de préférence au soleil ou à la mi-ombre dans un sol frais et humide. Peu sensible au froid, il faudra y faire attention lors de période de sécheresse.

 

Betterave

 

Il existe plusieurs variétés de betteraves : la betterave potagère que l’on consomme en légume, la betterave fourragère et la betterave sucrière que l’on utilise pour produire du sucre.

Plante bisannuelle, ce légume-racine est une amélioration de la blette consommée depuis l’Antiquité.

Le plus souvent de couleur rouge, on en trouve aussi des jaunes, des blanches ou encore des bicolores, rose veinée de blanc.

On consomme sa racine crue râpée ou bien cuite à l’eau. Ses jeunes feuilles et ses jeunes racines peuvent également être consommées en crudités. Déconseillée aux diabétiques pour sa concentration en sucre, elle s’avère être peu calorique.

Les betteraves devront être plantées en pleine terre au printemps dans un sol riche et profond et dans un endroit ensoleillé. Arrosez régulièrement pour éviter la montée en graine et paillez en cas de sécheresse.

 

Blette

 

Cultivée depuis l’Antiquité, la blette est également appelée bette, carde, bette à carde, côte de bette ou encore poirée selon les régions où on la cultive.

C’est une plante herbacée bisannuelle cultivée comme plante potagère annuelle pour ses côtes (les tiges) et ses feuilles.

Ses côtes (ou cardes) sont le plus souvent de couleur blanche, mais peuvent être également rouge, jaune ou même rose.

On consomme ses feuilles cuites comme des épinards et ses cardes à la vapeur ou bouillies, puis gratinées par exemple.

Les blettes devront être plantées en pleine terre au printemps dans un sol frais et dans un endroit ensoleillé. Arrosez régulièrement pour éviter la montée en graine et paillez en cas de sécheresse.

La blette produit plusieurs récoltes. Une fois les cardes coupées, arrosez et attendez la repousse.

 

Épinard

 

L’épinard a d’abord été cultivé en Asie au VIe siècle avant d’être introduit en Europe au XIIe siècle par l’Espagne.

En France sa consommation s’est popularisée à partir du XVIe quand Catherine de Médicis en rapporta de Florence. L’épinard était alors utilisé en cataplasme pour soigner les maux d’estomac et de foie, et était consommé dans le but de faciliter la digestion.

Plante herbacée annuelle, on consomme les épinards crus en jeune pousse ou bien cuits hachés ou en branche. On récolte les feuilles en fonction des besoins.

Au jardin, attention aux limaces et aux escargots qui se régaleront de ses feuilles.

Plantation au printemps dans un sol frais. Un arrosage fréquent si le sol est sec est recommandé pour éviter la montée en graine.

La cueillette fréquente stimule l’apparition de nouvelles feuilles.